Dossier Renault Mégane 4 À Partir de 18 200€

La Mégane monte en gamme

Voici la quatrième génération de Mégane


Officiellement présentée lors du dernier salon de  Francfort, la nouvelle berline compacte de Renault pille sans vergogne la technologie embarquée de ses aînées et flirte ainsi avec la catégorie supérieure.


D'emblée, le museau de la nouvelle Mégane surprend par sa personnalité. Calqués sur ceux de la Talisman, les feux diurnes en forme de crochets en imposent, on a le même sentiment en découvrant l'arrière avec son bandeau lumineux étiré sur toute la largeur de l'auto. La poupe de la Mégane sera éclairée même en plein jour, la signature lumineuse, c'est une publicité gratuite dont Renault aurait tort de se priver.

    

Bienvenue à bord!

Si le volume de la Mégane IV s'inscrit dans la continuité de celle de sa devancière lancée en 2008, à bord en revanche la rupture est franche. Oublié l'univers horizontal et ondoyant de la troisième génération, place désormais à la verticalité. Et pour monter en gamme, la Mégane n'y va pas par quatre chemins : elle a, en effet, tout simplement la planche de bord et la technologie embarqué de ses aînés, l'Espace et la Talisman...

Ode au confort 

Comme sa devancière, la nouvelle Mégane met l'accent sur le confort. A l'avant, les sièges sont accueillants et offrent un excellent maintien. Aux places arrières, malgré un pavillon abaissé, le confort postural est également de mise. Ce premier contact avec l'habitacle nous a satisfait amplement : l'original architecture verticale de la console centrale et l'esprit cockpit très axé sur le conducteur sont un réel atout, d'autant que la qualité de finition est au rendez-vous.


Côtés moteurs !

Sous son capot nervuré, la Mégane n'abrite que des 4-cylindres, dont les moteurs essence turbocompressés Tce. Le 1.2 litre débute à 100 ch et peut, en version 130 ch, être associé à une boîte de vitesse robotisée à double embrayage EDC, à 7 rapports. Cette transmission, assortie de palettes au volant, profite aussi au bloc 1.6 litre porté à  205 ch sur la déclinaison GT, attendue aussi en diesel (1.6 dCi 165 ch) courant 2016. Plus accessibles, les 1.5 et 1.6 dCi développent respectivement, 90, 110 et 130 ch. Le milieu de gamme étant proposé avec l'EDC, dans sa version 6 vitesses


« Star du salon de Francfort, la Mégane roule des mécaniques »


En conclusion! 

Pour la première fois, la Mégane maintient globalement, la continuité de sa silhouette, du jamais vu chez Renault qui, jusqu'ici repartait d'une feuille blanche à chaque génération. 

Cette nouvelle mouture  ne manque pas de d'allure et semble bien armée pour entrer dans l'arène du segment.


Déjà la GT !


Renault dévoile d'emblée la nouvelle Mégane en version GT by Renault Sport. La GT, c'est le premier jalon sportif de la Mégane en attendant une plus virulente version RS. Elle se distingue de la Mégane « standard » par son kit carrosserie spécifique assorti de jantes de 18 pouces et, à l'intérieur, par ses sièges baquets et une ambiance typée sport. Gage d'un bon niveau de performances elle dispose, en outre, du châssis à quatre roues directrices 4contol associé à un amortissement piloté.


Ajaccio Automobiles 

Route de Campo-dell'Oro - 20000 AJACCIO

Tél. : 04 95 23 90 90


Balesi Automobiles 

R. N 198, Route de Bastia - BP 137

20538 PORTO-VECCHIO

Tél. : 04 95 70 15 55


Doria Automobiles 

Av de la Libération - 20600 Bastia

Tél. : 04 95 30 13 00 - www.doria-auto.fr



Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi