Ford Mondeo Hybrid : essai en avant-première

Une silhouette élégante et une habitabilité généreuse

La Ford Mondeo est une berline familiale, ses dimensions – 4,88 m en longueur pour 1,85 m en largeur – sont peu ou prou celles d’une BMW Série 5, la Mondeo hybride fait tourner les têtes. Sa silhouette est incontestablement réussie.


Grâce à ses lignes élancées vers la poupe et son pavillon bas, la silhouette est proche d’un coupé 4 portes. Sa superbe calandre empruntée aux modèles Aston Martin participe à l’élégance de l’ensemble. L’habitacle est très « européen » avec des commandes qui tombent facilement sous la main, l’écran tactile central et doté du système MyFord Touch. 

Grâce à ses dimensions, l’habitabilité est généreuse et l’espace aux jambes pour les passagers arrières digne d’une limousine. 


Un mode électrique très présent 


Sous le capot, le groupe motopropulseur associe deux moteurs :

un moteur essence 4 cylindres 2.0 l à cycle Atkinson de 141 ch,

un moteur électrique de 118 ch alimenté par des batteries d’une capacité de 1,4 kWh


L’ensemble, piloté par une boîte de vitesses à variation continue, développe une puissance cumulée de 188 ch et permet à la Ford Mondeo d’abattre le 0 à 100 km/h en 9,1 s.

Habitués au silence de fonctionnement des hybrides en milieu urbain, nous avons été particulièrement séduits par la technologie développée par Ford ainsi que par l’excellente insonorisation de la Mondéo. Le véhicule démarre en mode électrique jusqu’à une vitesse maximale théorique de 70 km/h – 50 km/h en réalité – sur une distance de 1 à 2 km. Au-delà, le moteur thermique prend le relais pour lancer le véhicule, l’électrique reprenant le dessus jusqu’à la vitesse de 130 km/h. A l’arrêt – stop, feux tricolores… –, le moteur essence se coupe. Le redémarrage se fait lorsque le conducteur relâche la pédale de frein, le passage de l’électrique vers le thermique étant quasi imperceptible.


Un comportement routier sain et un appétit d’oiseau

Sur l’autoroute, la Mondeo hybride s’est révélée être dotée de grandes qualités routières. Sa consommation sur ce trajet aller-retour de près de 430 km est restée extrêmement raisonnable : 6,5 l/100 km avec deux passagers et un coffre remplis de bagages, le tout à une moyenne de 100 km/h. La berline hybride est également à son aise lorsqu’elle se fait « chatouiller » : elle offre une belle stabilité lors des transferts de poids. Son moteur 2.0 l 4 cylindres offre une belle mélodie. Ses accélérations sont toniques, ses reprises franches et linéaires.


à  l’essai sur RDV au 06 74 71 93 37

Les plus   -   Silhouette très élégante

  •                  -    Habitabilité digne de la catégorie supérieure
  •                  -    Faiblesse des consommations



3 Photos

Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi