Golf Saison 8 !

Essai Volkswagen Golf 8 TSI 130 ,

grand huit technologique

La huitième génération de la compacte de Wolfsburg fait évoluer sa présentation intérieure et mise sur une connectivité accrue. Nous avons pris le volant de la version essence de 130 ch.

ESSAI VOLKSWAGEN GOLF 8 – Vous n’êtes pas adepte du tactile ? Préférant le contact de bonnes vieilles touches physiques ? Dans ce cas, vous pourriez vous dire que la Golf 8 n’est pas faite pour vous. En effet, la compacte allemande s’inscrit dans une évolution similaire à celle ayant concerné les téléphones portables. Après les écrans, ce sont désormais les boutons de commande qui sont crédités d’une capacité tactile. Néanmoins, à l’usage, la suppression de la plupart des touches physiques n’apporte pas de grand changement en matière d’ergonomie. Finalement, le domaine dans lequel cette huitième génération franchit un réel palier par rapport à devancière, c’est dans la richesse de sa dotation technologique.


Riche dotation de série

Sur le volet de la sécurité, la compacte de Wolfsburg devient la première Volkswagen à bénéficier de la communication Car2X de série, lui permettant de signaler les dangers par anticipation. Dès l’entrée de gamme, elle reçoit également le système de surveillance périmétrique « Front Assist », l’assistant de maintien de voie « Lane Assist », un nouvel assistant de braquage ainsi que les phares et feux arrière LED. Le « Travel Assist » aidant le conducteur à l’aide d’interventions actives et intelligentes de braquage, d’accélération et de freinage jusqu’à 210 km/h, ainsi que de la technologie d’éclairage Matrix LED, figurent quant à eux au chapitre des options. En revanche, le poste de conduite entièrement numérique est aussi une dotation standard, tandis que l’écran tactile central mesure 8,25 pouces en version de base, plus petit que dans la Golf 7, et passe à 10 pouces sur les finitions supérieures. Le système d’info-divertissement relaye le dispositif « We Connect », donnant accès aux services de streaming et à la radio via internet. En sachant que l' »App-Connect Wireless » permet de se passer du câble le reliant au smartphone. Pour le reste, on retient la climatisation à 3 zones contrôlable notamment par commande vocale et la présence d’un système audio Harman Kardon.

130 ch essence 

Au sein d’une gamme essence oscillant de 90 à 150 ch, nous avons opté pour un roulage en compagnie du quatre-cylindres 1.5 TSI de 130 chevaux, associé à une transmission manuelle. Cette boîte à six rapports, de conception nouvelle, s’illustre à plusieurs titres. Elle tombe bien sous la main, elle est bien guidée et ses passages de rapports sont fluides. Surtout, elle exploite bien le potentiel de notre moteur, en dépit d’un couple plafonnant à 200 Nm. Mécaniquement, la compacte allemande est aboutie car son châssis repose sur une plate-forme optimisée du septième opus. Même si le dynamisme n’est pas très prononcé, on retrouve un comportement consistant au prix d’un équilibre optimal et d’une bonne remontée d’informations dans la direction. Aux trois modes de conduite traditionnels, la Golf 8 enregistre l’arrivée d’un mode personnalisable avec sauvegarde des données via le Cloud.

Confort multiple

Le bon niveau d’insonorisation, autant aérodynamique que mécanique, participe à l’impression globale de confort. Une impression renforcée par une assise de qualité, bien que le maintien latéral soit un peu juste en partie haute dans ces sièges à l’enveloppe assez large. Surtout, le confort découle d’un amortissement bien calibré, qui ne génère pas de mouvement de caisse tout en procurant une agréable souplesse au passage des nombreuses sections pavées ou routes dégradées sillonnant les environs de Porto. A noter que notre modèle d’essai chausse des jantes de 17 pouces dans une gamme allant de 16 à 18 pouces. Autre élément rendant la conduite confortable, la présence du système d’affichage tête haute dont les informations sont directement projetées dans le pare-brise. Concernant l’ambiance lumineuse au sein de l’habitacle, notre finition Style est synonyme d’une palette de 32 couleurs. Affichant le même gabarit que sa devancière, cette nouvelle Golf propose un espace similaire au niveau des places arrière et un volume de coffre inchangé à 380 litres.


Arrivée en mars 2020...

Cette huitième génération doit permettre à la Golf de faire perdurer son statut de voiture emblématique. Depuis sa naissance en 1974, la compacte de Wolfsburg a totalisé 35 millions d’immatriculations, ce qui en fait la Volkswagen historiquement la plus vendue au monde. Notre version d’essai est habillée de jaune, mais la compacte de Wolfsburg peut aussi être choisie en blanc, noir, gris, bleu ou rouge. Elle associe de l’hybride léger à la plupart de ses motorisations et proposera désormais deux variantes hybrides rechargeables, à hauteur de 204 et 245 ch. En parallèle, Volkswagen compte aussi beaucoup sur son alter ego électrique, l’ID3. A ce jour, on ne connaît pas les tarifs de la Golf 8. Son arrivée en concessions est prévue pour le mois de mars 2020.

Volkswagen Golf 8 : notre avis

L’univers tactile n’apporte pas de plus-value à cet intérieur quelque peu décevant. On apprécie davantage la Golf 8 pour sa mécanique, son confort et ses équipements.

On aime :

  • Boîte manuelle 6 rapports

  • Amortissement/insonorisation

  • Dotation technologique

On aime moins :

  • Ecrans relativement petits

  • Maintien latéral limité

Volkswagen Golf 8 : la gamme et les prix

ACHETER

  • Volkswagen Golf 1.5 TSI 130 ch BVM6 Style

  • Version essayée : N.C. €

  • A partir de 28 200 € (estimation VW)

  • Conso moyenne constructeur/durant l’essai (l/100 km) : 4,9 / 7,4

  • CO2 (g/km) / malus : 112 (NEDC Corrélé) / 0 €

  • Puissance fiscale (CV) : N.C.

  • Pays de fabrication : Wolfsburg, Zwickau, Puebla, Changchun

  • Gamme proposée : Essence de 90 à 150 ch, Diesel en 115 ch et 150 ch

Volkswagen Golf 8 : fiche technique

CONDUIRE

  • Moteur : avant, 4-cylindres turbo essence, injection directe, 16 soupapes, 1 498 cm3

  • Transmission : traction, boîte manuelle 6 vitesses

  • Puissance (ch à tr/min) : 130 à 5 000-6 000

  • Couple (Nm à tr/min) : 200 à 1 400-4 000

  • Poids à vide (kg) : 1 315

  • Long.xlarg.xhaut. (m) : 4,29×1,46×1,79

  • Empattement (m) : 2,64

  • Réservoir (l) : N.C.

  • Vitesse maxi (km/h) : 214

  • 0 à 100 km/h (s) : 9,2

  • Pneus de série AV-AR : 225/45 R 17

  • Pneus de l’essai : Goodyear 225/45 R 17

VIVRE

  • Largeur coudes AV/AR (cm) : 148/143

  • Espace jambes AR (cm) : 73

  • Coffre à 5/à 2 (l) : 380/1 237

PRINCIPALES CONCURRENTES

  • Renault Mégane 1.3i TCe 140 ch, à partir de 25 300 €

  • Peugeot 308 1.2i PureTech 130 ch, à partir de 27 500 €

  • Opel Astra 1.2i Turbo 130 ch, à partir de 24 450 €




Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi