Hyundai France

Hyundai France veut vendre 80% de véhicules électrifiés en 2021

        Malgré une année 2020 difficile, Hyundai a dépassé ses objectifs en matière d’électrification. En 2021, la marque espère atteindre 80 % de véhicules électrifiés grâce à l’Ioniq 5 et ses nouveaux Tucson et Santa Fe hybrides rechargeables.

Visant 30 % d’hybrides et électriques pour 2020, Hyundai a finalement récolté une part de 35,6 %. Dans ce résultat, près de la moitié des véhicules étaient électriques avec des ventes dominées par le Kona, immatriculés à 5 156 exemplaires. L’autre moitié est essentiellement constituée de modèles hybrides non rechargeables.

Non incluse, la technologie microhybride a représenté 22,4 % des ventes du constructeur en 2020. Ainsi, en ajoutant cette dernière, la part d’électrification totale de Hyundai sur 2020 s’élève à 58 %. Pour 2021, la firme coréenne est encore plus ambitieuse et vise une part de 80 % de véhicules électrifiés sur l’ensemble de ses ventes.

Le Hyundai Ioniq 5 en « étendard technologique » pour 2021

Pour atteindre cette cible, de nombreuses nouveautés y participeront. Du côté du tout électrique, la principale sera le crossover Ioniq 5. Le modèle arrivera « fin juin » précise Lionel French Keogh, directeur général de la marque. Il promet en outre que l’espace intérieur sera digne de la catégorie supérieure. Si aucun objectif de ventes n’existe pour la France, Hyundai Europe table sur 20 000 à 25 000 exemplaires par an.

Ce modèle complètera l’équivalent hybride Tucson, qui recevra, comme le grand Santa Fe, une version hybride rechargeable au printemps. Côté microhybride, l’inédit petit SUV Bayon gonflera l’offre au même moment.

À plus long terme, Hyundai lancera la berline Ioniq 6 en 2022, puis le SUV Ioniq 7 en 2024. Le PDG de Hyundai Motor France, Wang Chul Shin, promet également « de nouveaux SUV et utilitaires à hydrogène d’ici 2024 ».




2 Photos