Mercedes Classe C Coupé

Essai Nouveau Mercedes C Coupé

Coupé mais bourgeois

C'est une tradition chez Mercedes que de dériver un coupé propre sur lui de sa dernière berline. Tradition respectée avec cette nouvelle Classe C Coupé 250 D, qui mise cependant plus sur son côté bourgeois que sportif.

A moins de voter AMG, mais c'est une autre histoire...

Notre C Coupé Fascination nous reçoit avec les honneurs. Cuir pleine fleur, ajustements au cordeau, finition soignée et dotation généreuse, ce coupé-là est effectivement très propre sur lui. Cette Mercedes relativement compacte peut remercier ses aînées qui, avant elle, ont éprouvé les choix techniques de la marque.

Affichage tête-haute, grand écran central (8,4 pouces) avec navigation 3D, commande vocale, lecteur CD-DVD avec disque dur de 10 Go, WiFi intégré, accès-démarrage mains-libre, détecteur d'angles morts, feux intelligents... le coupé Classe C navigue dans le haut de gamme, notre modèle d'essai disposait même de la suspension pneumatique pilotée Airmatic (1 300 €), équipée du dynamic Select permettant de jouer avec les réglages Eco, Confort, Sport, Sport+ ou personnalisé ? Ces derniers interviennent sur la direction, la réponse du moteur et de la boîte, ainsi que sur l'amortissement.

Un diesel civilisé

Aussi bourgeois soit-il, le coupé à l'étoile mange de tout. Si le C 180 essence de 156 ch constitue le premier prix (37 200 €), le cœur de gamme sera, chez nous, représenté par les diesels 250 d de 204 ch

(à partir de 46 300 €) et 220 d de 170 ch (à partir de 40 750 €). Rouler dans un coupé « mazout » paraît toujours déplacé mais, dans le cas de cette classe C, il réussit à gommer au mieux les défauts majeurs de ce type de motorisation, à savoir la sonorité et les vibrations. Le quatre-cylindres 2,2 de 204 ch se révèle, en effet, civilisé et très bien insonorisé.

Ce coupé se comporte comme une bonne berline dotée d'accélérations plus que correctes et de reprises efficaces. Son truc, c'est plutôt d'enrouler les virages insulaires avec sérieux et efficacité.

Les suspensions Airmatic ne sont pas étrangères au bel équilibre affiché.

Il y a moyen de s'amuser au volant de ce coupé au comportement très sain, équilibré et aux réactions facile à appréhender. Sa tenue dans les grandes courbes s'avère d'ailleurs excellente.

En prime, le confort est magistral sur route de montagne ou de plaine, traverser la Corse au gré des envies sera une formalité pour cette Mercedes, qui aide à passer le temps de façon agréable avec sa sono haut de gamme Burmester (1 000 €) digne de la catégorie supérieure, tout en profitant du diffuseur de parfum avec ionisation de l’air ou des sièges climatisés chauffants et ventilés.

Ce Coupé Classe C vise avant tout le tourisme, ce qu'il accomplira parfaitement, d'autant qu'il dispose d'un coffre généreux (400 dn3) et de deux places à l'arrière.

AMG : Avec 510 ch,

c'est une autre musique !

Armé du V8 4.0 biturbo de 510 ch, marié à la boîte automatique MCT 7 vitesses, la C63 S Coupé prend fatalement une autre dimension. D'abord au niveau de l'ambiance qui, avec les valves à l'échappement, flatte les oreilles d'un indéniable accent américain.

A cette musique réjouissante s'ajoute une accélération dantesque (0 à 100 km/h en 3,9 s) qui vous téléporte d'un virage à l'autre. Un grand moment, d'autant que comportement et freinage suivent.

Certes, le confort est très ferme, y compris en choisissant le mode confort, mais le maintien de caisse et la précision de placement sont excellents.

Cette version C 63 AMG Coupé sera disponible au printemps prochain en deux puissances :

476 ch et 510 ch en version S


Garage PAOLI Joseph - www.paoli.mercedes.fr

BASTIA - R. N. 193 - Furiani.

Tél. : 04 95 30 95 95

AJACCIO - Ariaserena - Mezzavia.

Tél. : 04 95 22 37 65



Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi