Tour de Corse


Mission accomplie pour Sarrazin

La dernière manche du Championnat d'Europe des Rallyes 2014 devait couronner son champion, mais 3 jours avant le départ, le sort allait en décider autrement. En effet le pilote allemand Sepp Wiegand, victime d'une sortie de route lors des essais, a vu sa Skoda Fabia S2000 brûler et ses espoirs de victoire partir en fumée. C'est donc l'autre pilote Skoda, le Finlandais Esapekka Lappi, qui décrochait avant le départ le titre ERC, rapportant une nouvelle couronne européenne à la marque tchèque. Faute de suspense en haut de l’affiche, on pouvait craindre alors un certain manque d'attrait, mais il n'en fut rien. Au contraire, cette épreuve a tenu en haleine les nombreux spectateurs massés aux endroits stratégiques. Deux semaines après sa victoire au critérium des Cévennes, Stéphane Sarrazin (Ford Fiesta RRC) a su déjouer les pièges des routes de l'île pour remporter cette 57ème édition du Tour de Corse face à Bryan Bouffier (Ford Fiesta RRC), le vainqueur de l’an dernier. Au terme d’un duel acharné, c’est près de 19’’ qui les séparent à l’arrivée. Pendant ce temps le mauvais sort allait encore frapper : Lappi sortait de la route dans l’ES6 et Maurin (Ford Fiesta R5) devait abandonner entre l’ES9 et l’ES10, victime de soucis mécaniques. Mais d’autres exploits étaient également réalisés par les pilotes insulaires. D’abord par Jean-Mathieu Leandri, 1er pilote corse au volant d’une Ford Fiesta R5, qui termine à la 7ème place du classement général devant Romain Dumas sur sa monstrueuse Porsche 997 GT3. Et puis surtout, Pierre-Antoine Guglielmi qui place sa petite Clio R3 dans le top 10 (9ème) et qui remporte au passage le classement des 2 roues motrices. Quant au rallye national Mare e Machja, organisé en doublure uniquement le samedi, il a été le théâtre d'une véritable hécatombe parmi les 22 équipages engagés, notamment les 2 leaders Jean-Pierre Gordon (Renault Clio) et Laurent Papi (Renault Clio R3). Leurs ennuis mécaniques feront le bonheur de John Broquet (Peugeot 106 S16) qui rallie l'arrivée en vainqueur. Le podium est complété par Philippe Giovanni et par l'équipage féminin formé de Myriam Peretti et Elodie Masson qui ne manque pas ni de charme ni de talent. 


PODIUM ERC:


1: SARRAZIN Stéphane – RENUCCI Jacques-Julien Ford Fiesta RRC  2:36:48.4

2: BOUFFIER Bryan – PANSERI Xavier     Ford Fiesta RRC  2:37:07.3  

3: ABBRING Kevin – MARSCHALL Sebastian  Peugeot 208 T16 2:38:26.6


PODIUM NATIONAL:


1: BROQUET John – DEIANA José Peugeot 106 S16 1:24:17,6

2: GIOVANNI Philippe – STOYANOVITCH Charly Mitsubishi Evo9 à 1:49,1

3: PERETTI Myriam – MASSON Elodie Peugeot 106 S16 à 1:53,4


1 Photo

Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi